Golf féminin : Le Gabon inspiré par le modèle nigérian

0
29
poste par Biggie Malouana / dans SPORT / 19 avril, 2019 Le Gabon a récemment pris part au All Africa Golf Challenge Trophy (AACT) au Nigeria, tournoi de golf dédié aux femmes et remporté par le pays hôte. À cette occasion, la présidente de la Fédération gabonaise de golf (FGG) a décliné son intention de s’inspirer du modèle nigérian, pour développer la pratique de cette discipline par les Gabonaises. Le Gabon souhaite s’inspirer du Nigeria pour densifier la pratique du golf chez les dames. © teamsa.co.za
http://oiidf.org/wp-content/uploads/2019/04/SUMOL-2019-Gabon-Review.jpg
Le Gabon a récemment pris part au All Africa Golf Challenge Trophy (AACT) au Nigeria, tournoi de golf dédié aux femmes et remporté par le pays hôte. À cette occasion, la présidente de la Fédération gabonaise de golf (FGG) a décliné son intention de s’inspirer du modèle nigérian, pour développer la pratique de cette discipline par les Gabonaises.
La pratique du golf par les femmes prend de l’ampleur au Nigeria. Un modèle que le Gabon souhaite reproduire sur ses terres. «C’est étonnant et intéressant que beaucoup de femmes jouent au golf au Nigeria», s’est réjouie la Fédération gabonaise de golf (FGG). «Il y a beaucoup de terrains de golf au Nigeria et c’est très bien, parce que ça aiderait au développement du jeu», a déclaré Marie-Cécile Poncet, relayé par independent.ng.

La patronne du golf gabonais s’est exprimée lors du All Africa Golf Challenge Trophy (AACT), organisé du 12 au 14 avril au Ikeja Golf Club, à Lagos. Lors de cette compétition, réunissant 10 pays, dont le Gabon, et remportée par le Nigeria, Cécile Ponce a regretté le manque d’intérêt des Gabonaises pour le golf. Une question d’éducation et qui nécessite une attention urgente.

«Au Gabon, il y a beaucoup de garçons qui jouent au golf, mais les filles sont très peu nombreuses. Elles ne sont pas intéressées du tout et cela a un rapport avec leur niveau d’éducation», a-t-elle indiqué. La présidente de la FGG a révélé cependant que le gouvernement investit de façon intéressante pour changer la perception du golf par les femmes.

Considéré à tort ou à raison comme un sport pour riches, le golf a connu ces dernières années une augmentation du nombre de pratiquants, avec une forte propension de la gent masculine. D’où l’intérêt de Marie-Cécile Ponce pour le modèle nigérian, afin de développer la pratique de cette discipline chez les femmes.

Laisser un commentaire

Entrer un commentaire
Entrer votre nom