Gabon-Chine : 45 ans de coopération en bonne santé

0
20
Les participants officiels posant avec le ministre gabonais des Affaires étrangères et l’ambassadeur de Chine au Gabon, le 19 avril 2019. © Gabonreview
http://oiidf.org/wp-content/uploads/2019/04/SUMOL-2019-Gabon-Review.jpg
Le Gabon et la Chine ont célébré, le 19 avril, à Libreville, le 45e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre les deux pays. Une occasion pour les deux parties de faire le bilan des réalisations entreprises de part et d’autre et les perspectives pour les prochaines années.

 

Cela fait 45 ans que le Gabon et la Chine ont noué des relations diplomatiques.  Ce 45e anniversaire a été célébré le 19 avril, à Libreville, sous la présidence du ministre des Affaires étrangères, Abdu Razzaq Guy Kambogo et de l’ambassadeur de Chine, Hu Changchun.

Selon le diplomate chinois, les relations entre les deux pays «sont basées sur les principes de sincérité, d’amitié, d’égalité et de non-ingérence dans les affaires intérieures d’autrui. Ces relations multisectorielles ont su surmonter 45 ans d’aléas internationaux et ont évolué en un partenariat de coopération globale, au bénéfice des deux peuples». Le ministre des Affaires étrangères, Abdu Razzaq Guy Kambogo, s’est dit satisfait de cette diplomatie qui repose sur des échanges gagnants-gagnants dans plusieurs domaines. Cette commémoration est organisée sur le du thème : «Gabon-Chine, 45 ans d’amitié et de coopération: bilan et perspectives» a permis aux deux parties de passer en revue ces quatre décennies et mieux réévaluer «la bonne santé» de leur coopération bilatérale. Plusieurs réalisations de cette coopération sont visibles. On citerait volontiers le palais Léon-Mba, le palais Omar Bongo Ondimba, le Complexe de la Radiodiffusion télévision gabonaise, les deux hôpitaux d’amitié à Libreville et à Franceville, les stades, les routes, etc. Les relations diplomatiques entre le Gabon et la Chine ont été établies officiellement le 20 avril 1974 à Pékin, par le président Omar Bongo et Mao Tse Toung.

Laisser un commentaire

Entrer un commentaire
Entrer votre nom